Contribution #6 – Doctrine, un nouvel acteur qui ne laisse pas indifférent

J’ai vu le futur des praticiens du Droit, il s’appelle Doctrine.fr.

Doctrine, se présente comme le Google du droit avec 7,9 millions de décisions numérisées… Sans surprise, la collecte des décisions de justice par Doctrine a créé une vive émotion de la part des éditeurs concurrents et du Conseil National du Barreau, des procédures sont en cours et d’autres seront engagées.

Lire la suite …

Les convictions d’un juriste pour 2019

L’évolution de notre environnement implique de mettre la confiance au cœur de la relation entre les parties : entreprise, association, administration, famille et individu. Cette confiance mutuelle ne doit pas être un vain mot, afin de « vivre ensemble ».

Le plus difficile n’est pas de gagner la confiance, mais de la conserver.

Lire la suite …

Toltec Road Map 2019 – Keynotes et présentation

Le 12 décembre 2018 se déroulait la présentation de la Road Map de Toltec à l’Open Mind Kfé, dans la vidéo ci-dessous vous retrouverez quelques images, les « Keynotes » et l’ensemble de la présentation.

12 12 18 Road Map 2019

Un grand merci aux participants et plus particulièrement à Philippe Coen, président de « Respect Zone », qui nous a fait l’honneur de présenter l’initiative « Respect Zone ». Pour mémoire, le 3 décembre, Toltec s’est labélisée « Respect Zone ».

Le Monde du Droit parle de Philippe Gabillault

« Les données sont une ressource pour l’entreprise »

Article d’Arnaud Dumourier paru dans le Monde du Droit, reprenant les grandes lignes de l’intervention de Philippe Gabillault le 23 novembre à la Station F pour l’atelier « La data et les actifs immatériels: nouvelle donne, nouveaux outils »  animé par Marie Pasquier (FWPA)  avec Bertrand WARUSFEL et Jean-Baptiste SOUFFRON.

Extraits de l’article

« Philippe Gabillault est intervenu sur le RGPD et l’a présenté comme une opportunité.

« Même si le RGPD n’est pas parfait, il s’agit d’un texte très complet et qui donne des outils aux acteurs économiques mais aussi aux différentes autorités avec six principes à respecter ».

Le DPO aura un rôle essentiel dans les entreprises puisque la donnée va prendre une place de plus en plus importante. Selon lui, « il doit être trilingue car il doit parler le langage du droit et de la conformité, le langage de la technologie et le langage du business. S’il n’est pas capable de parler ces trois langues, il sera inaudible dans l’organisation ».

« Le premier semestre 2019 va être riche en actions et procédures avec l’annonce des premières condamnations qui risquent de tomber rapidement », prévient-il. Il cite en exemple la première sanction rendue au Portugal de 400.000 € relative à des données de santé. »

https://www.lemondedudroit.fr/decryptages/61300-donnees-ressource-entreprise.html#.XA5aQC5Sgdw.linkedin